Sauter au contenu principal

Communiqués

Déc. | Nov. | Oct. | Sept. | Août | Juillet | Juin | Mai | Avril | Mars | Fév. | Jan.

Téléfilm Canada et le Groupe de fonds Rogers annoncent leur soutien financier à huit longs métrages documentaires canadiens

Telefilm Canada Rogers Doc Fund

Montréal, le 12 décembre 2011 – Téléfilm Canada et le Groupe de fonds Rogers ont le plaisir d’annoncer les projets de longs métrages documentaires de langue française et anglaise qui bénéficieront d’un soutien financier dans le cadre du Programme pour le long métrage documentaire pour 2011-2012. Les créateurs sélectionnés recevront cette aide pour la phase de production ou la postproduction de leur projet.

Le Programme pour le long métrage documentaire a pour objectif d’élargir l’éventail des longs métrages documentaires canadiens destinés à être projetés en salles au Canada tout en finançant conjointement de nombreux projets de langue anglaise et de langue française, susceptibles d’avoir du succès au Canada et à l’étranger.

« Les documentaires canadiens connaissent des retombées culturelles importantes. Les trois documentaires sélectionnés à Sundance, ainsi que Under Fire : Journalists in Combat de Martyn Burke, sélectionné parmi les 15 finalistes pour la course à l’Oscar du meilleur documentaire, en témoignent », affirme Carolle Brabant, directrice générale de Téléfilm Canada. « Les projets qui recevront du financement sont tout aussi prometteurs et diversifiés, allant de l’opéra rock, à la peinture, en passant par la musique, les fruits exotiques et la mission héroïque de Roméo Dallaire afin d’éliminer le recours aux enfants soldats. Ils exposent des points de vue et des réalités qui méritent d’être regardés et entendus. »

Robin Mirsky, directrice générale du Groupe de fonds Rogers ajoute : « Grâce à ce partenariat avec Téléfilm, nous espérons augmenter les auditoires des longs métrages documentaires canadiens. Nous sommes convaincus que les projets que nous avons soutenus nous aideront à réaliser cet objectif ».

Projets de langue française sélectionnés

Tricotées serrées
Production : micro_scope
Réalisation et scénarisation : Annie St-Pierre
Distribution : Films Christal

Les Cercles de Fermières du Québec existent depuis 1915 et sont présents dans 680 municipalités de la province. À travers la rencontre de cinq femmes d’âges et de régions différentes, Tricotées serrées dresse le portrait de ce qu’est devenue la plus grande et la plus ancienne association féminine du Québec, où les histoires incarnent les thèmes universels de la transmission, de la quête de reconnaissance, de la solidarité féminine et de l’engagement social.

Corno – Corps et âme
Production et distribution : Aetios Distribution
Réalisation : Guy Édoin
Scénarisation : Fabienne Larouche

L’objectif de ce documentaire est de comprendre l’œuvre de l’artiste Johanne Corno à travers plusieurs prismes. D'abord, il sera question de son cheminement artistique. L’exploration de son œuvre se poursuivra avec l’aide d'historiens de l’art. Ce documentaire permettra de comprendre la place qu’occupe New York depuis 20 ans comme source d’inspiration pour cette native de Chicoutimi. Dans le but de bien cerner les défis d’une peintre de son envergure, la carrière de l’artiste sera suivie sur un an. À l’heure où le marché de l’art américain connaît des turbulences en raison de la crise économique, le documentaire nous amènera dans des vernissages de Corno à l’étranger, notamment à Dubaï, Shanghai et Hong-Kong où la peintre espère faire des percées. Y parviendra-t-elle ? 

Musique X
Production : Amazone Film
Réalisation et scénarisation : Magnus Isacsson
Distribution : Films du 3 mars

Le portrait croisé de quatre jeunes hommes (17-22 ans) qui vivent à Montréal-Nord et qui, chacun de leur côté, s’expriment par la musique. Danny, Alex, Mickerson et Michael ont en commun d’avoir connu des problèmes importants : drogue, famille dysfonctionnelle, centres d’accueil, abandons... Ils veulent s’en sortir et reçoivent l'aide de services communautaires et d’adultes inspirants, travailleurs de rue et professeurs de musique.

Projets de langue anglaise sélectionnés
Vincent Goes To Hell : An Alice Cooper Doc Opera  (Région de l’Ontario et du Nunavut)
Production : Devil’s Note Films
Réalisation et scénarisation : Reginald Harkema, Scot McFadyen et Sam Dunn
Distribution : Entertainment One Films Canada

C’est l’histoire de Vincent Furnier, fils de pasteur, qui a semé la terreur chez les parents du monde entier sous le pseudonyme d’Alice Cooper, la plus bizarre des rock stars. Depuis la première apparition d’Alice en tant que chanteur principal d’un groupe de musiciens étranges de Phoenix dans les années 60, jusqu’à ses heures de grande célébrité et de décadence totale pendant les années 70, en passant par son retour en tant que parrain du glam metal au milieu des années 80, Alice et Vincent se battent pour sauver leurs âmes dans ce film captivant.

The Fruit Hunters (Région du Québec)
Production : EyeSteel Productions
Réalisation : Yung Chang
Scénarisation : Mark Slutsky et Yung Chang
Distribution : Kinosmith, Office national du film

Des mangues qui ont le goût de piña colada. Des baies surettes qui deviennent sucrées. Des conspirations internationales. Des entreprises puissantes, des agriculteurs de fruits anciens et des fanatiques de fruits excentriques. Le monde des fruits est aussi varié et fascinant que la myriade de prunes, de poires, de kumquats, de caramboles et de cambucas qui le composent. Et, selon certains experts en la matière, ce n’est que la pointe de l’iceberg.

Fight Like Soldiers, Die Like Children (Région de l’Ontario et du Nunavut)
Production : White Pine Pictures
Réalisation et scénarisation: Patrick Reed
Distribution : Kinosmith et Films Transit International

Quand on a vécu l’enfer, comment en chasser les souvenirs? Cette question, abordée dans le documentaire primé J’ai serré la main du diable, hante depuis 1994 le lieutenant général canadien Roméo Dallaire, qui était commandant des Forces de la Mission des Nations Unies pendant le génocide au Rwanda. Il a aujourd’hui retrouvé un sens à la vie en mettant sur pied une mission pour éliminer le recours aux enfants soldats à l’échelle mondiale. Mais réussira-t-il là où d’autres ont échoué? Ou sera-t-il encore une fois contraint d’être témoin de la situation alors que le reste du monde ferme les yeux?

Citizen Marc (Région de l’Ouest)  
Production : Relevision Productions
Réalisation et scénarisation : Roger Larry et Sandra Tomc
Distribution : Film Watch

Citizen Marc se penche sur l’histoire de Marc Emery, un militant pour la légalisation de la marijuana qui purge actuellement une peine de cinq ans dans une prison américaine. Il a été arrêté en 2005 au nom de la Drug Enforcement Administration par la Gendarmerie royale du Canada pour avoir vendu des graines aux États-Unis par Internet. Marc Emery a clairement indiqué que ses actes et son arrestation reflètent son dévouement passionné et sa volonté de se sacrifier pour la cause.

The World Before Her (Région de l’Ontario et du Nunavut)
Production : 2275460 Ontario (Storyline Entertainment)
Réalisation et scénarisation : Nisha Pahuja
Distribution : Kinosmith

The World Before Her suit trois jeunes femmes qui poursuivent le même rêve : gagner le titre de Miss India, le concours de beauté le plus controversé du pays. Les intégristes hindous, qui ont peur de perdre leur mainmise sur une société patriarcale, et les féministes, qui trouvent ces concours de beauté dégradants, sont aux antipodes sur les questions relatives aux femmes. Pourtant, ils s’entendent sur un point : il faut interdire le concours. Mais pour des millions de personnes, celui-ci représente l’émancipation de la femme indienne et marque le début d’une nouvelle ère de liberté, de modernité et de libération sexuelle. À travers le prisme de ce concours de beauté, des drames se dénouent, des rêves se rencontrent. Et le passé et le présent, l’Est et l’Ouest, s’affrontent.

À propos de Rogers
Rogers Communications est une société canadienne diversifiée de communications et de médias. Elle est le plus important fournisseur de services sans-fil pour la transmission de voix et de données, et l’un des principaux fournisseurs canadiens de services de télévision par câble, d’Internet haute vitesse et de téléphonie. Par l’intermédiaire de Rogers Media, elle est active dans les domaines de la radio et de la télévision, du téléachat, de l’édition (magazines grand public et revues spécialisées) et du divertissement sportif. Rogers est inscrite à la Bourse de Toronto (TSX : RCI.A et RCI.B) et à la Bourse de New York (NYSE : RCI). Pour plus de renseignements sur le groupe de sociétés Rogers, veuillez consulter le www.rogers.com.

À propos de Téléfilm Canada
Téléfilm Canada est un organisme culturel fédéral voué au développement et à la promotion de l’industrie audiovisuelle canadienne. Téléfilm offre un soutien financier au secteur privé pour créer des produits distinctement canadiens qui rejoignent un auditoire national et international. Téléfilm administre aussi les programmes du Fonds des médias du Canada. Visitez www.telefilm.ca.

-30-

Renseignements pour les médias :
Douglas Chow, gestionnaire, Communications externes
Téléfilm Canada
514 283-0838, poste 2225, ou 1-800-567-0890
douglas.chow@telefilm.ca
http://twitter.com/Telefilm_Canada